Publié le : 10 janvier 20236 mins de lecture

L’inflammation du tendon survient lorsque les limites de résistance d’un tendon sont surchargées, soit à cause d’un exercice excessif, d’une mauvaise posture ou de la répétition systématique d’un mouvement, par exemple lors de l’exercice de certains métiers. Voici ce que vous devez savoir sur ce type d’inflammation.

L’importance de traiter l’inflammation d’un tendon

Une tendinite est la blessure d’un tendon qui se caractérise par une inflammation, une irritation ou un gonflement de celui-ci. Le symptôme fondamental de cette affection est une douleur dans tout le tendon ou au voisinage de l’articulation dans laquelle il est inséré et qui devient plus aiguë lors de certains mouvements ou efforts. Parfois, la peau qui la recouvre peut devenir rouge et émettre de la chaleur. Les causes des inflammations des tendons peuvent être diverses telles que des maladies comme le diabète ou la polyarthrite rhumatoïde. Généralement, les tendons qui souffrent le plus fréquemment de ce type d’affection sont ceux du coude, du talon, de l’épaule et du poignet, mais peut également survenir au niveau de la hanche ou de la cheville. Si l’inflammation du tendon est grave, elle peut entraîner une rupture du tendon qui peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Cependant, le repos et les médicaments (analgésiques, anti-inflammatoires) peuvent suffire pour soulager les douleurs. Quelques mesures préventives peuvent réduire considérablement le risque de développer une inflammation du tendon en évitant notamment d’effectuer des mouvements répétitifs et énergiques de vos bras ou de vos jambes. Il sera aussi nécessaire de réaliser des exercices d’échauffement préalables au développement de l’activité sportive. Il faut échauffer tous les muscles du corps, mais surtout ceux de la zone sur laquelle on va travailler. Si vous ne pouvez plus pratiquer votre sport à cause d’une blessure ou que vous ressentez une douleur, n’hésitez pas à contacter un kiné du sport en allant sur ce ce lce lien.

Dans quels cas faut-il consulter un médecin ?

Une inflammation du tendon doit être traitée le plus tôt possible, car si l’inflation du tendon se poursuit dans le temps, il y a un risque qu’il se rompe. Si vous ressentez une douleur qui interfère avec les activités de la vie quotidienne ou si la douleur ne s’améliore pas en quelques semaines malgré les mesures générales, il est vivement recommandé d’aller chez un spécialiste tel qu’un kiné du sport pour suivre une rééducation. Celui-ci recommandera le traitement le plus approprié. En cas de fièvre et si la zone affectée par l’inflammation du tendon apparaît rouge, enflée et/ou chaude, il fait consulter au plus vite, car ce sont des signes d’infection. Les radiographies sont de peu d’utilité, puisque les tendons ne sont pas visibles sur les radiographies, bien qu’elles servent à exclure d’autres lésions ou maladies osseuses. Une IRM sera rarement nécessaire, bien que ce test puisse identifier une rupture du tendon ou d’autres blessures au tendon

Le médecin peut demander une prise de sang avec tests rhumatismaux s’il suspecte une polyarthrite rhumatoïde par exemple. Le traitement d’une tendinite nécessite l’utilisation d’anti inflammatoires dans le but de réduire l’inflammation et la douleur qu’elle provoque. Cependant, la physiothérapie est également nécessaire dans le but d’étirer et de renforcer à la fois le muscle et le tendon afin qu’il puisse fonctionner à nouveau normalement, en plus de prévenir de nouvelles blessures. En plus de tout cela, il existe d’autres mesures qui peuvent faciliter la guérison de l’inflammation d’un tendon, telle que l’application de froid ou de chaleur sur la zone touchée ou l’immobilisation à l’aide d’une attelle ou d’un appareil orthopédique amovible. Le but du traitement est de soulager la douleur et de réduire l’inflammation.

Quelles méthodes sont utilisées pour soigner l’inflammation d’un tendon ?

Il est rarement nécessaire de recourir à la chirurgie pour traiter une ténosynovite. Parfois, le médecin peut injecter un médicament dérivé de la cortisone dans les tissus entourant le tendon pour réduire l’inflammation et soulager les douleurs. Mais cette intervention a des effets secondaires, car les injections répétées fragilisent le tendon, augmentant le risque de rupture. Pour traiter cette inflammation, nous pouvons effectuer un traitement chaud-froid sur la zone douloureuse peut nous aider à traiter l’inflammation d’un tendon. Des compresses froides doivent être appliquées pendant environ 20 minutes et plusieurs fois par jour.

Pour cela, on peut utiliser de la glace enveloppée dans un linge ou une serviette pour qu’elle ne touche pas directement la peau. En association, l’application de compresses chaudes est aussi recommandée pour soulager l’inflammation du tendon. Les massages sont également généralement utiles en cas de tendinite, mais ils doivent toujours être effectués par un kinésithérapeute ou un spécialiste, sinon ils pourraient être contre-productifs. Enfin, il est primordial d’avoir une bonne hygiène de vie avec une alimentation saine pour se maintenir en forme tout en réduisant le risque de blessures sportives.