Pourquoi adopter une bonne hygiène de vie ?

 

Pour adopter une bonne hygiène de vie, il n’est pas forcément nécessaire de faire de gros efforts ou d’accepter de grands changements, il suffit parfois de peu de choses pour faire la différence. Malheureusement, beaucoup de gens ne croient pas que cela soit possible et, par paresse, ils abandonnent dès le départ. Pourtant, il leur suffirait de prêter attention aux petites mesures d’hygiène pour améliorer leur mode de vie.

Alimentation saine

La première étape pour commencer à avoir une hygiène de vie consiste à adopter quelques petites astuces dans votre alimentation quotidienne. Très souvent, en fait, il suffit de très peu de choses pour manger mieux et se sentir en forme :

– Composez votre assiette santé: 50% de glucides provenant de légumes, 25% de glucides provenant de céréales complètes et 25% de protéines. C’est ce que vous devez consommer à chaque repas pour fournir à votre corps tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement.

– Mangez des légumes et des fruits : ils sont essentiels pour notre organisme : ils apportent des fibres solubles, des vitamines, des minéraux et des antioxydants. Avec les légumes et les fruits, nous protégeons notre corps des radicaux libres et aidons notre système immunitaire.

– Choisissez des céréales complètes : il est toujours bon de choisir des pâtes, du riz, des produits de boulangerie et en général des céréales complètes, car ils garantissent un apport supplémentaire en fibres, qui ralentissent l’absorption des sucres et ont donc moins d’effets négatifs sur la glycémie et la production d’insuline.

– N’abandonnez pas les protéines : de première importance est le sens du mot “protéine”. Ce nom indique donc à quel point il est fondamental de fournir à l’organisme toutes les protéines dont il a besoin. La bonne règle consiste à choisir ces provenant de plus d’une source, donc variez entre le poisson, les œufs, la volaille, la viande rouge maigre et les légumineuses.

– Faites attention aux sucres : les sucres doivent être limités car, s’ils sont consommés en quantités excessives, ils causent de graves dommages à l’organisme.

– Réduire la consommation de graisses saturées : si les graisses polyinsaturées oméga-3 du poisson et les graisses monoinsaturées de l’huile d’olive sont bonnes pour la santé, on ne peut pas en dire autant des graisses saturées. Il est vrai qu’elles ne sont pas si nocives pour notre organisme, mais il faut tout de même en limiter la consommation et, surtout, évaluer soigneusement le contexte alimentaire dans lequel elles sont prises : par exemple, le beurre, s’il est accompagné d’un aliment riche en sucre comme la confiture, est beaucoup plus nocif s’il est consommé seul sur une tranche de pain complet.

Consultez le site performance-sante.fr  pour plus de conseils sur la mesure d’hygiène.

L’activité physique

L’activité physique est un point sensible pour beaucoup de gens : il y a ceux qui n’ont pas le temps, ceux qui n’en ont pas envie, ceux qui mangent sainement mais qui feraient tout pour ne pas se lever du canapé. Pourtant, bouger est si important pour notre corps que toute excuse devrait être mise de côté, au moins pendant 30 minutes par jour. Il va sans dire que vous devez préférer les escaliers à l’ascenseur, que le vélo est préférable à la voiture et qu’une promenade dans le parc n’est jamais une mauvaise idée, mais marcher ne suffit pas. Si votre objectif est de vous sentir bien, tant physiquement que mentalement, vous devez intégrer l’activité physique dans votre routine quotidienne. Vous n’avez pas besoin d’avoir beaucoup de temps libre, ni d’être un athlète, vous avez juste besoin de quelques conseils et d’un peu de volonté. Votre programme d’exercices doit comprendre des séances d’aérobic, de musculation et de souplesse. Une séance d’entraînement complète comprend : 20-30 minutes de travail cardio-pulmonaire, un circuit d’exercices avec des poids libres ou des machines pour entraîner vos muscles et une série d’exercices d’étirements abdominaux et finaux.

Pourquoi adopter un mode de vie sain

Pour éviter le risque de cancer : un mode de vie sain contribue à réduire le risque de développer un cancer. Un exemple ? Il semble que la consommation excessive de viande rouge et de viande transformée, bien au-delà des recommandations des experts en nutrition, soit associée à un risque accru de cancer colorectal.

Pour protéger la santé cardiovasculaire : un mode de vie sain contribue à protéger la santé cardiaque : une alimentation saine et équilibrée protège les artères de l’athérosclérose, ne pas fumer est le meilleur choix pour la santé cardiovasculaire, et l’exercice régulier la protège activement. Cependant, le cœur n’est pas le seul organe qui bénéficie d’un mode de vie sain. Les articulations, par exemple, en bénéficient également.

Pour améliorer l’humeur : des choix sains en matière d’alimentation et d’activité physique peuvent améliorer l’humeur en renforçant l’estime de soi et la confiance, mais ce n’est pas tout. Un mode de vie sain peut également aider à combattre le stress.

Comment lutter contre l’absentéisme abusif ?
Quelles sont les causes de l’aboulie ?