L’importance de disposer d’un défibrillateur en accès rapide

défibrillateur en accès rapide

Si dans votre famille ou si vous êtes sujet au problème cardiaque, il est important de s’équiper d’un défibrillateur parce que, parfois, l’arrêt cardiaque ou l’infarctus peut vous surprendre à tout moment. Dans les lieux publics, cet outil est, également, essentiel mais il faut disposer d’un défibrillateur à simple d’utilisation et accessible à tout le monde. Le but est d’augmenter, toujours,  la chance de survie d’une personne victime d’un arrêt cardiaque. Et il existe, encore, plus d’intérêt porté à un moniteur défibrillateur semi-automatique.

Que faire en cas d’un arrêt cardiaque ?

Les responsables de la plupart des arrêts cardiaques inopinés sont, parfois, les arythmies ou la fibrillation ventriculaire. En France, 30 000 à 60 000 personnes, par an, ont subi un infarctus cardiaque qui peut, souvent, mener à une mort subite. Face à un arrêt cardiaque, la seule solution pour y remédier est d’envoyer au cœur un choc électrique ou défibrillation rapide. Dans ce cas, l’application d’un courant électrique est l’intervention la plus pointilleuse pour réanimer une personne. Le but est d’obtenir un rythme cardiaque normal et maintenir une certaine circulation chez une victime, pendant un court laps de temps, en faisant un massage cardiaque. Il faut, donc, faire en toute rapidité une défibrillation dans les minutes qui suivent l’arrêt du cœur pour restaurer ce rythme normal. Notez que, pour chaque minute qui s’écoule après un infarctus, le taux de survie chute de 12 % à 6 % et peu de patients survivent si la réanimation, après la perte de conscience, se fait au-delà de 12 minutes. L’utilisation immédiate d’un moniteur défibrillateur semi-automatique permet de donner une chance de survie chez une victime d’arrêt cardiaque. Vous pourrez cliquer ici pour en savoir plus ici.

Un défibrillateur facile à utiliser dans les lieux publics

En tenant compte des causes d’un arrêt cardiaque, il est important de disposer un défibrillateur en accès rapide dans les lieux publics. Il faut que le témoin-sauveteur fasse un massage cardiaque d’une victime afin que cette dernière gagne rapidement en oxygénation en attendant les secours. Des études faites aux États-Unis dans les années 2000 montrent que le fait de mettre ce moniteur défibrillateur accessible à tout le monde pouvait sauver des vies. Ces appareils ne sont, donc, pas réservés aux professionnels de secourisme. Par exemple, dans un aéroport d’une grande ville, faute d’une intervention assez rapide ou d’un défibrillateur à proximité, quatre personnes sur dix-huit victimes n’ont pas survécu. Et même si les secours arrivent, trois autres sont décédées. Par contre, l’utilisation d’un défibrillateur semi-automatique peut réanimer toutes ces personnes et même, la manipulation peut se faire par des particuliers, sans aucune formation. Encore plus, ces personnes peuvent être, toujours, en vie deux ou trois heures plus tard. Diverses études ont confirmé que les défibrillateurs en accès rapide par des publics augmentent la chance de survie des victimes de 30 % à 50 %. D’ailleurs, il faut que les règles et les conditions essentielles dans la manipulation de ces appareils dans les lieux publics soient respectées.

Comment manipuler un défibrillateur cardiaque ?

En France, quand une personne présente des signes d’arrêt cardiaque, dans les lieux publics, la première chose à faire est d’appeler les secours. Mais en attendant l’arrivée des secours, il convient de trouver rapidement un défibrillateur le plus proche. Il existe des applications mobiles permettant de localiser les dispositifs de proximité, généralement dans la mairie, les gares, les salles des fêtes, les gymnases,… Le temps de trouver un appareil, il est indispensable d’alterner le bouche-à-bouche, le massage cardiaque, ou les compressions thoraciques sur la victime. L’idéal est de s’équiper d’un moniteur défibrillateur dans les cinq minutes suivant l’arrêt cardiaque. Dès que le dispositif est à votre disposition, il vous guide et explique les marches à suivre grâce à l’enregistrement vocal présent dans l’appareil. Il est doté de deux électrodes que vous devez poser sur la poitrine de la victime, puis il analyse le rythme cardiaque de cette dernière. L’appareil indique lorsque vous devez appuyer sur un bouton quand c’est le moment de délivrer un choc électrique automatiquement. Vous ne devrez, donc, pas craindre de s’en servir parce que le temps passe et chaque seconde gagnée est un moyen de plus pour sauver une personne.

Qu’est-ce que le psoriasis et comment le traiter ?
Quelle matière de brassard de tensiomètre choisir ?