Bilan capillaire à Lyon suivi d’une greffe de cheveux en Hongrie

greffe de cheveux

Pour les personnes qui résident dans cette ville de France, procéder à un bilan capillaire à Lyon avant de faire sa greffe de cheveux en Hongrie permet de savoir à quoi il faut s’en tenir avant l’intervention.

Il est important de passer ce préalable avant de mettre en œuvre l’intervention en Hongrie qui constitue l’une des meilleures options disponibles pour remédier aux effets d’une alopécie. Le bilan capillaire permet en effet au spécialiste de juger de l’aptitude du patient à subir l’opération et du type de chirurgie qu’il convient de pratiquer.

Ainsi, le bilan capillaire à Lyon représente le point de départ mais aussi une condition sine qua non du processus dont la finalité est une greffe de cheveux en Hongrie, un processus dont les avantages sont présentés ci-dessous.

Faire son bilan capillaire à Lyon : Les avantages

Le bilan capillaire relève des données relatives à la chevelure qui s’avèrent importantes pour le diagnostic du spécialiste capillaire. Entre autres mesures prises, figurent la porosité, l’élasticité et la morphologie des cheveux afin de déterminer le type de greffe qui convient.

Déterminer les caractéristiques des cheveux

Un bilan capillaire à Lyon avant une greffe de cheveux en Hongrie permet de déterminer :

  • L’état du cuir chevelu ;
  • La texture des cheveux ;
  • Leur tonicité ;
  • Leur vitesse de pousse.

Ces informations permettent au patient de mieux connaitre les propriétés de ses cheveux et de choisir les produits les plus adaptés pour leur entretien. Elles aident aussi un spécialiste comme Hairlife à déterminer le traitement adéquat.

Hairlife est un service qui fournit un accompagnement intégral au profit des personnes désirant subir une greffe de cheveux en Hongrie, une destination bien connue de tourisme médical.

Pour tous ses clients, le service assure un bilan capillaire gratuit, fournit des conseils quant au type d’intervention à retenir et met à disposition des praticiens professionnels.

Accessibilité et gain de temps

Pour ceux qui résident dans cette ville, il est clairement plus judicieux de faire son bilan capillaire à Lyon avant même d’entreprendre un voyage pour la greffe de cheveux en Hongrie.

La première raison est que cela permet d’économiser de l’argent, dans l’éventualité où les analyses révèleraient que le patient n’est pas apte à subir une opération de chirurgie capillaire.

Si cette nouvelle n’est pas forcément réjouissante, elle permet néanmoins d’éviter de perdre du temps et de l’argent dans un voyage qui, somme toute, s’avérerait inutile.

Ensuite, cette option permet de gagner du temps. Il est en effet possible de se consacrer à la préparation du voyage pendant que les divers tests en laboratoire sont effectués. Apprenez-en plus ici quant à l’utilité du bilan capillaire.

Pourquoi faire le choix d’une greffe capillaire en Hongrie ?

Après un bilan capillaire à Lyon, opter pour la greffe de cheveux en Hongrie se justifie par l’envergure acquise par ce pays sur le chapitre des procédures capillaires.

En matière d’implants capillaires, la Hongrie est devenue depuis quelques années une destination de référence vers laquelle se dirigent chaque année des centaines de personnes souffrant d’alopécie androgénétique. Les raisons en sont présentées ci-dessous.

Une palette de méthodes d’implantation avancées

Dans les centres de Hongrie spécialisés en implantation capillaire et équipés des technologies les plus modernes, les médecins experts pratiquent quelques techniques de greffe connues pour leur efficacité. Il s’agit notamment de :

  • ·        La méthode FUE encore nommée « extraction d’unités folliculaires ». Elle est la plus recommandée aux personnes atteintes de calvitie légère. Non invasive, elle ne laisse aucune cicatrice visible après l’intervention. Vous pouvez cliquer ici pour des informations concernant cette technique de greffe capillaire ;
  •       La méthode FUT (Follicular Unit Transplantation), une technique de transplantation par bandelettes de cuir chevelu.

Un taux de réussite élevé pour un coût abordable

Si la Hongrie a tant de succès en tant que destination de tourisme médical, spécialement pour les opérations de chirurgie capillaire, c’est en raison du taux de réussite élevé des interventions qui s’y pratiquent.

Les spécialistes qui y exercent sont des professionnels expérimentés et disposent de tout l’équipement nécessaire pour mener à bien leur tâche.

Le rapport qualité-prix proposé est également quasiment imbattable et une fois le bilan capillaire à Lyon effectué, une greffe de cheveux en Hongrie peut coûter jusqu’à 40% moins cher qu’en France.

Qu’est-ce que la chirurgie maxillo-faciale ?
Médecine esthétique à Paris : trouver un bon chirurgien en ligne